Le Fonds de Garantie pour une mission sociale engagée
Le Fonds de Garantie pour une mission sociale engagée

Le Fonds de Garantie pour une mission sociale engagée

- Jusqu'au 31/12/2020, les dons à partir de 40 euros par an faits à la Fondation bénéficient d’une réduction d’impôt de 60% du montant effectivement versé. -

En 2000 la coopérative Alterfin, en collaboration avec des partenaires en coopération au développement (dont la plateforme d’ONG 11.11.11, Oxfam Solidarité et SOS Faim), a créé l’asbl Alterfin Fonds de Garantie. Son rôle est de soutenir des partenaires de pays en développement ne disposant pas de cautions suffisantes ou nécessitant des financements en monnaie locale via l’octroi de garantie ou de solutions de couverture contre le risque de change, et ce afin de faciliter leur accès au financement et donc le développement de leur activité.

Ce Fonds est, contrairement à la coopérative, uniquement alimenté par des dons.

Faites un don ! 

Grâce à un partenariat avec la Fondation Roi Baudouin, les dons au Fonds de Garantie font l’objet d’une réduction d’impôt.

Si vous désirez renforcer votre soutien auprès de nos partenaires, vous pouvez faire un don sur le numéro de compte de la Fondation Roi Baudouin : BE10 0000 0000 0404, avec la communication structurée suivante : 017/1880/00074. Votre don sera ainsi automatiquement affecté à l'asbl Fonds de Garantie Alterfin (Fonds des Amis du Fonds de Garantie Alterfin), fonds géré par la Fondation Roi Baudouin.

Les dons à partir de 40 euros par an faits à la Fondation bénéficient d’une réduction d’impôt de 60% du montant effectivement versé (art. 145/92 CIR).

Garantie et couverture contre le risque de change

Actuellement, le Fonds de Garantie dispose de 1,72 million d’euros dont 1,30 million d'euros sont utilisés en tant que garanties contre le risque de défaut, facilitant ainsi l’octroi de financement à 17 partenaires

En outre, une dizaine de partenaires bénéficient d’une couverture contre le risque de change. Ces solutions permettent à Alterfin d’octroyer des crédits en monnaie locale et ce, dans 8 devises différentes. Ces partenaires, n’ayant pas accès à des services de couverture de change classiques, sont ainsi protégés d’une dépréciation éventuelle de leur monnaie.

Assistance technique

Le Fonds de Garantie peut également être utilisé pour un aspect essentiel de soutien aux partenaires : le financement de projets d’assistance technique. Ces projets ont pour objectif de renforcer les capacités de certains partenaires ce qui permettra d'assurer leur viabilité financière, économique et sociale mais aussi, indirectement, de diminuer le risque de non-remboursement de leur crédit. 


Un rôle-clé en 2020

L’impact du COVID-19 sur les opérations de nos partenaires est en cours d’analyse mais nous anticipons un besoin de soutien supplémentaire pour les partenaires les plus faibles qui devront faire face à la crise. Le Fonds de Garantie Alterfin va jouer un rôle-clé pour fournir ce soutien, que ce soit via des garanties supplémentaires, des solutions de couverture de change adaptées ou des projets d’assistance technique. Le financement de ce type de projets va toutefois nécessiter des fonds supplémentaires

Faciliter l’accès au crédit d’une IMF

Le Fonds de Garantie Alterfin a par exemple octroyé une garantie de 125 000 dollars afin de permettre à l’institution de microfinance (IMF) PAIDEK en République Démocratique du Congo (RDC) d’obtenir un crédit de 250 000 dollars. 
PAIDEK opère dans les provinces du Nord et du Sud-Kivu depuis les années 1990. Elle se donne comme mission de « contribuer au renforcement du tissu économique et à la redynamisation de l’économie populaire de la République Démocratique du Congo en général et du Kivu en particulier, en facilitant l’accès des populations défavorisées et exclues du système bancaire classique aux services financiers et non financiers ». L’IMF cible plus particulièrement les micros et petits entrepreneurs du Kivu. 
PAIDEK touche aujourd’hui près de 6 000 clients au travers d’un réseau de 9 agences et emploie 77 personnes. Le prêt moyen octroyé est d’environ 600 à 800 dollars. Et malgré les crises successives ayant frappé la RDC et le Kivu au cours des 20 dernières années, l’organisation a fait preuve d’une importante capacité de résilience.
Grâce au crédit d'Alterfin, PAIDEK va pouvoir octroyer plus de microcrédits à des entrepreneurs du Kivu.

Login