Les « superaliments » débarquent chez Alterfin

Tara, chia, quinoa... Ces « superaliments » sont réputés pour leurs excellents apports nutritionnels. Ces dernières années, Alterfin a élargi sa gamme de produits agricoles et s’est lancée dans le financement de ces superaliments. Petit tour d’horizon de nos financements riches en protéines et acides aminés.

Alterfin finance 19 produits agricoles. Si le café et le cacao restent les produits les plus financés, de nouveaux produits viennent agrémenter le panier de produits agricoles. Parmi ces nouveautés, nous comptons de nombreux « superaliments », tels que le quinoa, le chia, le tara ou différents types de noix.

Le quinoa monte en graine

Depuis 2013, Alterfin finance le quinoa de Wiracoccha au Pérou. Devenu très populaire ces dernières années en Belgique et partout dans le monde, la demande pour ce produit “miracle” est en forte augmentation. Les prêts d’Alterfin à Wiracoccha se sont révélés être indispensables pour accompagner cette croissance spectaculaire. Le nombre de producteurs de quinoa rattachés à Wiracoccha est également en constante augmentation. On en compte aujourd’hui pas moins de 1.250. Wiracoccha leurs fournit des graines de haute qualité, de l’assistance technique et facilite l’obtention de la certification ‘bio’. Les producteurs obtiennent ainsi de meilleurs rendements. Enfin, la demande est constante et ils reçoivent de très bons prix. 

quinoa

Le quinoa est riche en fer et en protéines. Il contient également les huit acides aminés essentiels à l’organisme.

Noix de macadamia et cajou

Ten Senses Africa est une entreprise au Kenya qui commercialise la noix de macadamia et la noix de cajou. Lors de sa création en 2010, Ten Senses était le premier producteur de noix de macadamia certifié fairtrade au monde. Alterfin lui a octroyé son premier prêt en 2014. Au total, ce sont 65.000 producteurs qui vendent leur production de noix à Ten Senses.

La noix de macadamia a une composition riche en huile (78 % avec près de 60 % d’acides gras insaturés), en minéraux, glucides, calcium, phosphore, protéines et vitamines. Noix ‘’aux mille vertus’’, elle prévient le diabète de type 2, diminue le taux de cholestérol, protège le cœur, les os, les dents, favorise la régénération cellulaire et stimule le système nerveux. 

La noix de cajou est, quant à elle, riche en vitamines, oligo-éléments (magnésium, phosphore, potassium…), protéines, lipides et aide aussi à réduire le taux de cholestérol.

noix de macadamia

La noix de macadamia présente de nombreux bienfaits. Elle se consomme nature, cuite, salée, sucrée, grillée à l’apéritif ou caramélisée dans les glaces.

Chia, nouveauté 2016

Utilisé comme offrande aux dieux aztèques par les anciens peuples du Mexique, le chia connaît à nouveau un grand intérêt pour ses valeurs nutritionnelles. Le chia a, en effet, une haute teneur en lipides (25 à 38%) et en oméga-3. 

Alterfin finance Bolivian Shoji qui exporte du chia et des haricots issus de l’agriculture biologique. Au total, plus de 1.000 producteurs sont affiliés à ce nouveau partenaire bolivien d’Alterfin. Ils reçoivent de l’assistance technique, de bons prix, ainsi que de bonnes conditions de livraisons.

Le chia, superaliment produit par notre tout nouveau partenaire Bolivian Shoji.

Des noix du Brésil équitables

Les noix du Brésil, également appelées noix d’Amazonie, poussent dans les régions subtropicales d’Amérique latine. Le Brésil, le Pérou et la Bolivie sont les principaux producteurs. C’est via le partenaire bolivien PAMOC qu’Alterfin finance ce superaliment. PAMOC a obtenu la certification fairtrade et bio et travaille avec environ 150 producteurs dans la région de Riberalta.

La noix du Brésil contient entre 60% et 70% de lipides et entre 15 à 20% de protéines de haute valeur biologique. Elle contient aussi de nombreux minéraux, ainsi que des acides aminés. 

Tara, de nouvelles opportunités 

Enfin, la gomme tara - aussi connue sous le nom de caroube du Pérou - est une graine qu’on ne trouve qu’en Amérique du Sud. Son goût, naturellement sucré, évoque un mélange de café au lait, de cannelle et de chocolat avec une pointe de caramel. La gomme tara se marie bien avec les smoothies ou les sauces. 

Alterfin finance la gomme tara via le partenaire ‘Asociación de Productores de Tara (APT) del Norte’ au Pérou. Cette association de 152 producteurs achète des graines de tara auprès de 1.844 familles dans la vallée andine. La tara a pour avantage de connaître deux récoltes par an. Cela représente donc une opportunité économique pour des milliers de familles. Les producteurs reçoivent de l’assistance technique afin de produire de la tara tout en respectant la forêt. L’association se charge également des contrôles de qualité et de la commercialisation.

Très riche en protéines, en fibres et en lysine (acide aminé), la gomme tara a une grande teneur en en calcium, magnésium, potassium, fer et zinc. 

Toute l'actualité

Login