Sol y Café

Nouveau partenaire Commerce équitable: Sol y Café

La semaine du commerce équitable pointe le bout de son nez (elle est prévue du 2 au 12 octobre 2019), l’occasion est donc toute trouvée pour présenter Sol y Café, l’un des nouveaux partenaires d’Alterfin.

Sol y Café est une coopérative de producteurs de café (et dans une moindre mesure de cacao et de riz) de la région de Jaen dans le Nord du Pérou. L’organisation a été créée en 2005 par 27 associations de producteurs et avec le support de l’ONG Caritas Pérou.
Elle compte aujourd’hui près de 1.200 petits producteurs qui cultivent leur café en agroforesterie. C’est notamment le cas d’Omer, fils et petit-fils de producteurs de café qui annonce d’emblée : “c’est un travail dur d’être caféiculteur. Les marchés sont de plus en plus exigeants sur la qualité du café” et qui nous expliquera plus tard pourquoi il a rejoint la coopérative.

© Ethiquable

Quand qualité rime avec équité

La devise de Sol y Café est “Soy Calidad, Soy Familia”, cela veut dire “Je suis la qualité, je suis la famille”.
Chaque salarié de la coopérative est lui-même producteur ou a des liens familiaux directs avec l’un des 1.200 producteurs membres. Cela explique sa grande transparence et son approche sur la qualité pour valoriser son terroir. Dès sa création,
Sol y Café a en effet eu pour objectif d’accéder au marché des cafés de spécialité se distinguant du café de grande consommation par sa qualité et les prix supérieurs qui en découlent. Mais pour la coopérative, assurer une qualité exceptionnelle de café ne pouvait être réalisé sans également assurer la qualité de vie de ses producteurs. Très rapidement, la coopérative s’est donc aussi tournée vers les certifications commerce équitable et bio. Cette dernière garantissant entre autres la protection de la santé des producteurs.

© Ethiquable

Un garde-fou dans un marché au goût amer

Depuis plusieurs années le marché du café est en crise et les prix ne cessent de baisser. Dans un tel contexte, la certification commerce équitable est essentielle pour les producteurs puisqu’elle leur garantit l’obtention d’un prix minimum juste, et donc des conditions de vie décentes même lorsque les marchés mettent la pression sur les prix. En outre, en plus du prix minimum, les producteurs bénéficient d’une prime qui peut permettre de financer des projets sociaux, éducatifs... pour l’ensemble de la communauté.
Rejoindre Sol Y Café a été crucial pour Omer : “Avant, nous commercialisions notre café via une entreprise privée et les revenus de la vente ne nous permettaient pas d’être rentables. En plus, l’accompagnement technique pour la production était insuffisant”. Omer a donc créé un groupe de producteurs qui a rejoint Sol Y Café afin de bénéficier des avantages offerts par la coopérative. “Je trouve que ça a changé beaucoup de choses”, confirme Omer. “J’ai pu augmenter ma production annuelle de 10-15 quintaux par hectare à 25-30 quintaux par hectare en intégrant la coopérative.”

© Ethiquable

Nous sommes tous des consomm'acteurs

Pour Omer : “En tant que caféiculteurs, nous avons à coeur de nous améliorer tout en pensant au consommateur final, qu’il ait plaisir à déguster notre café.”. Et si nous, consommateurs finaux, pensions également à eux ? Nos décisions quotidiennes ont un impact direct à l’autre bout du monde. Soutenir un commerce plus juste et respectueux de l’environnement passe également par nos choix de consommation.Le café produit par les producteurs de Sol Y Café est disponible en Belgique. Il est notamment distribué sous les marques Ethiquable et Café Michel.
C’est l’occasion de suivre le conseil d’Omer :
“Continuez à consommer notre café péruvien.
Il est de très bonne qualité, c’est prouvé !”.

Pour aller plus loin:

Retrouvez ici le témoignage vidéo de Javier, gérant de la coopérative Sol y Café au Pérou, sur l'accompagnement mis en place pour ses membres grâce au prix rémunérateur du commerce équitable.

Toute l'actualité

Login