Performance trimestrielle

Performance du portefeuille

Le total des investissements d’Alterfin (via le capital des coopérateurs et les fonds de tiers) s’élève à 61,9 millions d’euros à la fin mars 2017, ce qui représente une baisse de 8% par rapport à fin 2016. Cette diminution reflète la saisonnalité des activités agricoles - en ligne avec les tendances des années antérieures - et la volonté de réduire l’exposition de notre portefeuille sur des marchés qui présentent des risques croissants. 

En Amérique centrale et en Afrique, la récolte du café et du cacao touche à sa fin. En conséquence, nos partenaires actifs dans ses secteurs remboursent leurs emprunts à Alterfin, ce qui se traduit par une diminution de notre portefeuille d’investissements dans ces deux régions. Ceci n’est cependant que temporaire. La saison de café est sur le point de débuter en Amérique du Sud, tandis que celle du cacao reprend en Afrique. Des nouveaux prêts sont donc prévus.

Le portefeuille asiatique a baissé suite à l’amortissement constant des prêts, notamment en microfinance au Cambodge. Alterfin y a diminué son exposition en raison de la situation politique incertaine combinée à la saturation du marché de la microfinance, qui augmente le risque de surendettement des clients. En parallèle, Alterfin a réalisé son premier investissement aux Philippines. D’autres investissements ont été approuvés et seront déboursés dans le courant du second trimestre pour un montant de 5,4 millions d’euros.  

Le portefeuille baisse par rapport au dernier trimestre 2016, mais en comparaison avec mars 2016, on note une augmentation de 10%. Le volume des déboursements au premier trimestre 2017 a quasi doublé par rapport au premier trimestre 2016 (11,4 millions d’euros en 2017 contre 6,6 millions d’euros en 2016).

Alterfin a poursuivi la diversification du portefeuille initiée en 2016. L’année passée, Alterfin a, en effet, introduit 21 nouveaux partenaires et démarré la gestion de 3 nouveaux fonds, ce qui porte à 7 le nombre de fonds sous gestion. 

Au premier trimestre 2017, six nouveaux partenaires ont été financés. Alterfin a également développé son portefeuille en monnaies locales, passant de 4% au premier trimestre 2016 à 14% du portefeuille brut au premier trimestre 2017. Le nombre de monnaies locales est passé de 5 à 12 en un an. 

Qualité du portefeuille

Le portefeuille à risque (prêts dont le retard de paiement dépasse 90 jours nets de réductions de valeur) a diminué de 1% par rapport à l’année passée, grâce à la récupération de crédits en défaut. Notons également qu’aucun nouveau retard n’a été enregistré durant le premier trimestre de 2017. 

La reprise sur les réductions de valeur est de 27.862 euros au premier trimestre. Une récupération d’environ 400.000 euros est prévue dans le courant du deuxième trimestre. Parallèlement, de nouvelles réductions de valeur ont été prises pour un montant de 176.537 euros. Ces réductions de valeur supplémentaires concernent principalement un crédit déjà partiellement réduit de valeur pour lequel les probabilités de récupération ont été revues à la baisse après réception et étude des comptes audités du partenaire. 

tableau de bord

Résultats financiers provisoires

Alterfin a enregistré une augmentation de capital de 1,4 million d’euros durant le premier trimestre 2017. 

Au 31 mars 2017, les revenus financiers et opérationnels sont similaires aux revenus réalisés durant le premier trimestre de 2016. Les charges financières sont directement liées au volume de dettes contractées pour financer notre portefeuille en dollars et suivent donc son évolution. La diminution des coûts opérationnels par rapport au premier trimestre de 2016 est principalement due à un retour à la normale en termes de frais de récupération de crédits en défaut. Comme mentionné ci-dessus, nous prévoyons environ 400.000 euros supplémentaires de reprises de valeur au deuxième trimestre.

Alterfin termine le premier trimestre avec un résultat net positif de 103.294 euros.

Toute l'actualité