Performance financière et du portfolio

Performance trimestrielle au 30 juin 2022

Performance du portefeuille

Le portefeuille sous gestion d’Alterfin a connu une légère baisse de 3% au cours du deuxième trimestre 2022, pour s’établir à 90,2 millions d’euros. Le portefeuille de fonds investis directement par Alterfin a augmenté de 1% durant le trimestre et s’établit à 82,1 millions d’euros, tandis que le montant de fonds sous gestion est de 8,1 millions d’euros. 

Sur les 12 derniers mois, le portefeuille global a augmenté de près de 16%. Ce résultat très positif doit cependant être relativisé, étant principalement
lié à la forte dépréciation de l’euro face au dollar américain depuis fin 2020. Exprimé en dollars, la monnaie utilisée pour plus de 80% de nos transactions, notre portefeuille a progressé de 2,18% et atteint 94,6 millions d’euros à fin juin 2022.

La baisse du portefeuille au deuxième trimestre s’explique par sa saisonnalité, et est liée à la fin de la saison d’export du cacao en Afrique de l’Ouest et du café pour certains partenaires d’Amérique Centrale. Ces partenaires agricoles ont dû faire face à de nombreux retards logistiques au cours de la saison, conséquence de la crise sanitaire et du manque de containers à l’échelle mondiale. De ce fait, leurs paiements à Alterfin ont été effectués au deuxième trimestre plutôt qu’au premier, ce qui explique le décalage de la baisse saisonnière de notre portefeuille.

Notre performance en microfinance

Le secteur de la microfinance poursuit sa marche en avant dans le contexte post-pandémique, mais avec de fortes disparités en fonction des régions
d’opérations. 19,3 millions d’euros ont été déboursés vers le secteur durant le premier semestre 2022, soit 81% des déboursements totaux effectués en 2021. 55% de ces investissements ont été effectués vers le continent Latinoaméricain, qui continue à représenter notre principale source de croissance. Nos partenaires de plus petite taille et moins bien capitalisés continuent quant à eux à subir les effets de la pandémie, notamment en Afrique. À cela s’ajoute un contexte économique mondial morose et des coûts de couverture du risque de change à la hausse, qui nous forcent à mettre entre parenthèses certains déboursements. La situation politique reste aussi un facteur d’incertitude dans plusieurs zones géographiques, notamment au Myanmar ou au Salvador. Nos investissements en Asie Centrale, temporairement suspendus suite au début du conflit russo-ukrainien,
pourraient reprendre durant le second semestre.

Notre performance en agriculture familiale durable

L’activité agricole est restée soutenue durant le premier semestre, avec 31,4 millions d’euros déboursés à nos partenaires, dont 24% pour des fonds
sous gestion. Exprimé en dollars, le portefeuille agricole a augmenté de 2% par rapport à juin 2021, notamment grâce à l’établissement de 2 nouveaux partenariats dans le secteur du cacao.

Qualité du portefeuille

La qualité du portefeuille a connu une légère détérioration au cours du trimestre, le volume total de prêts en retard de plus de 30 jours
ayant augmenté de 9,37% à 10,02%. Néanmoins, certains des paiements concernés ont déjà été reçus tandis que d’autres sont attendus dans
les semaines à venir. 14 prêts sont actuellement restructurés, dont 9 cas sont liés à la crise sanitaire.

*retard de paiement de plus de 30 jours (PAR30)

Performance financière

Au vu de la croissance de notre portefeuille global d’investissements, les revenus du portefeuille d’Alterfin (intérêts et commissions payés parnos partenaires) ont été supérieurs à ceux perçus à la même période l’année précédente. De la même façon, les revenus cumulés des placements en
euros (utilisés comme garantie pour obtenir des fi nancements en dollar) ont été plus élevés que ceux du deuxième trimestre 2021, suite à l’augmentation du volume de capital entre fi n juin 2021 et fin juin 2022.

Les charges financières, qui sont principalement liées aux dettes en dollar contractées pour construire le portefeuille, ont cependant augmenté dans un contexte de remontée des taux d’intérêt. Les coûts opérationnels eux aussi sont légèrement supérieurs à ceux encouru à la fin du deuxième trimestre de l’année précédente, suite notamment au renforcement de l’équipe qui s’opère depuis la deuxième partie de l’année dernière. Les couts restent toutefois bien en ligne avec les montants prévus au budget. Au cours du trimestre, il y a eu des réductions de valeur additionnelles sur le portefeuille de crédits afin de refléter le risque de non-remboursement de certains partenaires. Le montant de ces réductions de valeur est toutefois sensiblement inférieur à celui de l’année passée à la même période.

La croissance du portefeuille combinée au contrôle continu des coûts financiers et opérationnels permettent à Alterfin de conclure le mois de juin 2022 avec un résultat net positif provisoire de 979 324 euros, soit en hausse de 38% par rapport à la même période l’année dernière. Ce résultat est déjà supérieur au résultat net annuel attendu pour l’année 2022.

Toute l'actualité

Login