Performance trimestrielle d'Alterfin au 30 juin 2017

Performance du portefeuille

Le total des investissements d’Alterfin (via le capital des coopérateurs et les fonds de tiers) s’élève à 55,7 millions d’euros à la fin juin 2017, ce qui représente une baisse de 10% par rapport à mars 2017, mais une augmentation de 1,2% par rapport à juin 2016. 

Cette diminution trimestrielle concerne essentielle-ment nos financements en Amérique latine et en Afrique. Elle s’explique, d’une part, par la dépréciation du dollar US face à l’euro : le portefeuille d’Alterfin étant majoritairement constitué de prêts en dollar, la conversion de ces prêts en euro tend à diminuer leurs valeurs à mesure que le dollar se déprécie. D’autre part, la saison du café a pris fin en Amérique centrale et vient de débuter en Amérique du Sud. Puisqu’Alterfin limite depuis quelques années les financements dans ce secteur au Pérou et en Equateur pour des questions de risque, les investissements en Amérique du Sud ne compensent pas ceux arrivés à échéance en Amérique centrale, ce qui engendre une diminution notable du portefeuille dans le secteur du café au cours du deuxième trimestre 2017. Afin de diversifier son portefeuille agricole et ainsi réduire l’influence de la saisonnalité de certaines récoltes, Alterfin a intégré dans son panier d’investissements trois nouveaux produits agricoles durant le trimestre : huile de coco, asperges et fruits de la passion. 

Les financements de nos partenaires microfinance en Afrique et en Amérique latine sont également en baisse, le renouvellement de nombreux prêts est toutefois prévu dans les mois à venir. 

Au contraire, l’Asie bénéficie depuis quelques mois d’un élargissement d’activité important, en microfinance mais aussi dans le secteur du cacao. Le portefeuille d’Alterfin sur ce continent fait ainsi l’objet d’un développement remarquable, avec de nombreux investissements à venir dans des pays jusque-là inexplorés par Alterfin (Tadjikistan, Kyrgystan). La diversification est donc autant sectorielle que géographique, élément au cœur de la stratégie d’Alterfin.

Qualité du portefeuille

Le portefeuille à risque (prêts dont le retard de paiement dépasse les 30 jours) poursuit sa diminution grâce à la récupération de crédits en défaut et au fait qu’aucun nouveau défaut n’ait été enregistré durant le premier semestre de 2017. Le portefeuille à risque net de réductions de valeur a en effet diminué pour s’établir à 4% du portefeuille net, contre 6% en décembre 2016.

Les efforts de récupération se traduisent par des reprises de réduction de valeur de 381,649 euros au 30 juin 2017. Parallèlement, il a été décidé de prendre de nouvelles réductions de valeur (313,380 euros au 30 juin 2017). Celles-ci concernent principalement un crédit émis en 2014, déjà partiellement réduit de valeur en 2016, pour lequel les probabilités de récupération ont été revues à la baisse. 

Performance du portefeuille

le portefeuille d'Alterfin en pleine expansion en Asie

Le portefeuille d'Alterfin est en pleine expansion en Asie.

Résultats financiers provisoires

Durant le deuxième trimestre de 2017, les revenus financiers et opérationnels ont poursuivi leur croissance. Les charges financières, liées au volume de dettes contractées pour financer notre portefeuille en dollar, suivent l’évolution du portefeuille de crédit. Les coûts opérationnels sont influencés, d’une part, par l’augmentation des frais salariaux liée au renforcement de l’équipe et, d’autre part, par une diminution, par rapport à 2016, des frais légaux liés aux crédits en défaut. L’amélioration de la qualité du portefeuille mentionnée ci-dessus se traduit également dans les résultats financiers par l’augmentation des reprises de réduction de valeur.

Alterfin termine ainsi le deuxième trimestre 2017 avec un résultat net positif provisoire de 616,754 euros.

compte de résultats

Toute l'actualité