Performances trimestrielles au 31 décembre 2020

PERFORMANCES DU PORTEFEUILLE

Le portefeuille géré par Alterfin a connu une légère contraction de 1,2 % par rapport au 3e trimestre, pour s'établir à 82,28 millions d'euros. Sur l'année, le portefeuille a baissé de 16 %. Cette contraction est due à la crise de la COVID-19 et aux mesures mises en place par Alterfin pour protéger à la fois ses partenaires et ses investissements. Du fait de la situation sanitaire et de l'incapacité de nos équipes à se déplacer, le financement de nouveaux partenaires reste limité.

Le portefeuille converti en dollars américains, monnaie dans laquelle sont effectués 80 % de nos investissements, a subi une contraction de 7,8 % seulement en 2020, ce qui invite à relativiser la baisse du niveau d'activité. La différence avec le taux de variation du portefeuille en euro s'explique par la forte appréciation de l'euro (+ 9,8 %) au cours de l'année 2020.

Principale raison de la contraction du portefeuille, les déboursements vers des institutions de microfinance ont diminué de 57 % par rapport à 2019, le secteur étant impacté par les restrictions de mouvement mises en place dans les pays d'opération. Parmi les secteurs financés par nos partenaires, les plus touchés sont ceux du commerce de biens non-alimentaires, de l'hôtellerie, du tourisme, de la restauration, et du commerce transfrontalier. En parallèle, les secteurs de l'agriculture et du commerce de denrées alimentaires ont mieux résisté à la pandémie.

Depuis la fin du 2e trimestre, avec la levée des restrictions et la reprise progressive de l'activité économique, des déboursements à des partenaires de microfinance existants ont pu être effectués en Afrique (Maroc, RDC, Sierra Leone) en Asie (Philippines, Tadjikistan, Cambodge) et en Amérique Centrale (Nicaragua, Honduras).
Les déboursements au secteur agricole ont même augmenté de 5,6 % par rapport à 2019, notamment grâce à une forte hausse vers nos partenaires cacaoyers (+12 %).

Certains fonds gérés par Alterfin arrivent à maturité en 2021. D'autres partenariats sont en cours d'implémentation et à l'étude, ce qui permettra la croissance du portefeuille. Ils viseront principalement à soutenir le secteur agricole, permettant également à Alterfin de mieux diversifier son niveau de risque.

A la fin 2020, le portefeuille d'Alterfin est équitablement réparti entre nos 3 régions d'activités. Cette évolution, entamée depuis 2016 et accélérée au cours des 2 dernières années, est en ligne avec l'objectif d'Alterfin d'améliorer la diversification géographique de son niveau de risque.

La qualité du portefeuille s'est améliorée sur le dernier trimestre grâce aux remboursements effectués par 7 partenaires préalablement en défaut de paiement et reste stable par rapport à 2019. Le nombre de prêts restructurés a cependant augmenté sur l'année, passant de 1 à 18. La quasi-totalité des restructurations de prêts concernent des institutions de microfinance dont l'activité a été impactée par la pandémie. Bien que l'incertitude demeure, la reprise des activités économiques ainsi que le début des campagnes de vaccination dans certains pays nous incitent à un optimisme mesuré. Alterfin continue à supporter ses partenaires au travers de ses équipes locales, tout en étudiant les mécanismes pour répondre aux demandes de nouveaux partenaires.

PERFORMANCES fINANCIÈRES

Lors de la rédaction de ces lignes, l'audit annuel des états financiers de 2020 était toujours en cours. Ceux-ci n'ont dès lors pas encore été arrêtés par le Conseil d'Administration d'Alterfin.
Les résultats financiers de 2020 seront bientôt disponibles sur notre site internet, avec l'ensemble des documents relatifs à la prochaine Assemblée Générale Annuelle 2021.

Toute l'actualité

Login