Projet de reforestation en Amazonie péruvienne

Afin de compenser ses émissions de CO2 , Alterfin a décidé de poursuivre le financement du projet de reforestation mené par un de ses partenaires, la coopérative Acopagro dans la région de San Martin en Amazonie péruvienne. Ce projet consiste à planter des arbres natifs au sein même des parcelles de cacao des producteurs afin de développer des systèmes agroforestiers modèles qui assureront la pérennité des cultures de cacao à long terme.

Au-delà de la réduction de l’impact carbone, l’agroforesterie apporte de nombreux bénéfices. Les systèmes agroforestiers permettent de protéger la biodiversité. Ils utilisent également peu d’engrais, permettant aux agriculteurs d’augmenter la productivité de leurs exploitations tout en diminuant l’utilisation de produits chimiques et d’engrais. L’agroforesterie a un impact économique et social positif en valorisant l’économie locale et en permettant aux communautés locales de renforcer leur souveraineté alimentaire. L’engagement d’Alterfin va permettre de planter environ 4.000 arbres supplémentaires qui vont rejoindre les 4.000 arbres plantés l’année précédente.

Toute l'actualité

Login