Vin équitable: pour les papilles, comme pour le développement

Depuis 2011, Alterfin finance le vin équitable de la coopérative argentine, La Riojana. Focus sur le plus enivrant de nos partenaires.

Les petits viticulteurs en Argentine font face à des prix de marché très bas qui ne leur permettent pas de dégager assez de revenus pour subvenir aux besoins fondamentaux de leur famille. Ils sont limités dans leurs opportunités d’investir pour moderniser leur système de production, ce qui diminue leur productivité et entrave leur compétitivité face aux grandes entreprises. 

Pour tenter d’y remédier, les viticulteurs peuvent vendre leur production sur le marché équitable. Les petites exploitations familiales s’organisent alors en coopératives gérées démocratiquement. La certification ‘fairtrade’ les aide à couvrir leurs coûts de production et à maintenir la propriété de leurs exploitations. De plus, ils reçoivent une prime pour le développement de projets pour le bien de toute la communauté.

Le paradigme ‘La Riojana’

Les débuts de La Riojana remontent à 1940 lorsque des viticulteurs, principalement issus de l’immigration italienne en Argentine, se sont réunis en coopérative dans la province de Cordoba. La région n’était cependant pas propice à la viticulture et nombreux sont ceux qui se sont alors installés dans la vallée de Chilecito dans la province La Rioja qui connaissait déjà une longue tradition de viticulture. Les conditions y sont optimales: haute altitude avec de grandes différences de température entre le jour et la nuit, bonne qualité du sol, faible humidité et grande luminosité.

Jusqu’à la fin des années 90, La Riojana s’est concentrée sur l’augmentation de sa production et depuis 1998 elle se focalise sur la production de vin de haute qualité pour les marchés certifiés. En 2000, La Riojana est certifiée ‘bio’ et devient, en 2006, la première coopérative de vin en Argentine à acquérir la certification ‘fairtrade’.

La coopérative aujourd’hui

Aujourd’hui, la coopérative est la plus grande productrice de vin équitable au monde. Elle compte environ 500 producteurs dont 70% sont de très petits producteurs qui cultivent moins de 3 hectares de terre. La coopérative est cependant en mesure de produire un grand volume de vin (capacité jusqu’à 60 millions de kilos de raisins par an) grâce à ses propres plantations et l’apport des producteurs de taille moyenne. Enfin, elle s’est diversifiée et produit aussi de l’huile d’olive bio et du jus de raisin bio sans additifs.

Les avantages pour les viticulteurs

La Riojana offre à ses membres de nombreux avantages, le plus important étant la garantie de l’achat de la récolte complète à un prix plus élevé par rapport aux prix du marché ordinaire (jusqu’à 25-30% de plus). D’autre part, la coopérative offre de l’assistance technique, elle prend en charge le coût de transport vers la coopérative et met à disposition des intrants agricoles à faible coût. Enfin, elle assure collectivement les vignobles contre la grêle et dispose de son propre complexe sportif et de récréation.

L’impact de La Riojana se fait sentir dans toute la région. Il s’agit en effet du plus grand employeur de la région avec 275 travailleurs permanents et 280 personnes qui sont employées temporairement pendant la récolte.

Les primes ‘fairtrade’ que la coopérative reçoit sont investies dans divers projets. Ainsi, un fonds a été créé qui offre aux ouvriers de La Riojana des microcrédits sans taux d’intérêt d’un montant maximal d’un salaire mensuel. Les enfants des ouvriers et des employés reçoivent un kit scolaire et une nouvelle installation d’eau a été construite, ainsi qu’une école secondaire dans le petit village isolé, Tilimuqui (voir vidéos ci-dessous). Les centres de premiers secours de Tilimuqui et Malligasta ont été enrichis d’équipements médicaux et de médicaments.

Les financements d’Alterfin

Depuis 2011, Alterfin octroie annuellement un crédit à la coopérative argentine pour financer la vendange. En 2015, Alterfin a aussi financé l’acquisition d’une machine d’emballage.  La Riojana contrôle, en effet, la chaîne de production complète de son vin, de la récolte des vignes jusqu’au produit fini. En 2016, elle a connu sa pire récolte à cause du passage de El Niño. Heureusement, la récolte 2017 était bonne et La Riojana a su garder la tête hors de l’eau. Les ventes continuent d’augmenter aux Etats-Unis et en Asie, tandis que les clients majeurs restent la Suède et la Grande-Bretagne, suivi par notre plat pays. Vous trouverez la gamme La Riojana dans les Magasins du Monde-Oxfam. En consommant ce vin équitable, vous participez à renforcer les petits producteurs argentins. A consommer toutefois avec modération. A bon entendeur... ‘salud’!

Toute l'actualité