Oxus - La microfinance : le soutien aux plus vulnérables

Aujourd’hui plus que jamais, il est vital de continuer à soutenir les entrepreneurs et les agriculteurs, en particulier en cette période de pandémie de COVID-19. Nos partenaires dans la microfinance font leur possible pour apporter l'aide nécessaire à des milliers d’entreprises dans le monde entier. Si certains ont besoin d'une certaine tolérance pour remettre le pied à l'étrier, d'autres dépendent d'un financement stable pour maintenir leurs activités. Nos partenaires de la microfinance font tout leur possible pour apporter l'aide nécessaire à des milliers de ménages dans le besoin dans le monde entier.

Les entreprises locales font partie des grandes victimes de cette pandémie. Il est donc primordial de soutenir les institutions de microfinance qui soutiennent à leur tour toute cette économie. Et cette aide passe nécessairement par la restructuration d’un prêt.

NOUVEAU DÉBOURSEMENT À NOTRE PARTENAIRE OXUS

OXUS Tadjikistan fait partie d'un réseau international qui soutient toute production durable. Cette institution de microfinance (IMF) est une source importante de crédit pour plus de 14 500 clients. En réponse aux retombées de la pandémie, l'IMF a renforcé son soutien à ses clients en rééchelonnant le remboursement de leurs prêts et en continuant à accorder des prêts à ceux qui en dépendent encore. À son tour et en coordination avec d'autres investisseurs sociaux internationaux, Alterfin a accordé 500 000 USD à OXUS Tadjikistan pour s'assurer qu'elle soit suffisamment financée et soutenue. Nous avons également apporté d'autres facilités, comme le rééchelonnement des prêts, à la disposition de nombre de nos partenaires dans le besoin. Les retombées du COVID-19 menacent de réduire à néant des années de gains économiques et de ralentir notre lutte contre la pauvreté. Cependant, encouragés par ce défi, notre détermination à en atténuer les effets négatifs est aujourd'hui plus forte que jamais.

LES FINANCEMENTS D'ALTERFIN : UN SOUTIEN OPPORTUN POUR OXUS ET LES COMMUNAUTES RURALES D'ASIE CENTRALE

C’est en 2005 que le groupe OXUS voit le jour, résultat de l’évolution d’un programme de souveraineté alimentaire initié en 1997. Une première institution de microfinance est ainsi créée en 2005 au Tadjikistan, avec pour but d’utiliser la microfinance comme levier pour aider les communautés rurales de la région à se développer économiquement et durablement.

En 2015, les pays d’Asie centrale sont durement affectés par la crise économique en Russie. Ils subissent une dévaluation importante de leur monnaie face au dollar, ce qui ébranle le secteur de la microfinance, à l’époque largement dollarisé.
De nombreux investisseurs décident alors de réduire leur exposition dans les institutions de microfinance de la région, c’est le cas pour OXUS Tadjikistan. Alterfin a alors une fois de plus jouer son rôle de pionnier en octroyant un nouveau prêt en monnaie locale à OXUS Tadjikistan. Ceci lui a permis de poursuivre son activité, de rassurer et d’attirer de nouveaux prêteurs.

Au-delà du fait que, contrairement aux prêteurs traditionnels, Alterfin n’ait pas exigé de garantie (que l’IMF n’aurait pas pu fournir) et que la coopérative ait été plus rapide à débourser, nous avons surtout permis à OXUS Tadjikistan de diminuer son exposition au risque de change par le biais d’un prêt entièrement en monnaie locale, avec comme conséquence un impact positif sur l’institution et ses clients.

Depuis, le nombre de prêteurs n’a cessé de croître. Les opérations ont également été améliorées et le nombre de bénéficiaires a augmenté permettant ainsi à ce groupe d'accroître l'économie locale en aidant les petits producteurs.

OXUS Tadjikistan se concentre sur les opérations dans les zones rurales où vivent 81 % de ses clients.

À ce jour, environ 34 % des clients d'OXUS Tadjikistan utilisent leur prêt pour financer des activités de commerce et de services, tandis que près de 38 % l'utilisent pour l'élevage et l'horticulture.

Dans le même temps, les femmes représentent 40 % des clients d'OXUS Tadjikistan.

Nouvelles d'autres partenaires en temps de COVID : la SCEBla Cadesa, Casil

Vous souhaitez soutenir les petits producteurs dans les pays en développement durant la période de COVID ?Souscrivez des parts Alterfin !

Toute l'actualité

Login