Divisoria : une idée " verte " au succès commercial

Depuis sa création en 2001, la coopérative de producteurs de café Divisoria a élargi ses activités et propose depuis 2007 du cacao équitable et bio. En 2008 la coopérative s’est lancée dans la production d’engrais biologiques qui connaissent un franc succès. Découverte de ce partenaire péruvien.

Lors de son lancement en 2001, la coopérative Divisoria située à Tingo Maria au Pérou, est uniquement active dans le café. En 2005, la coopérative obtient le label ‘FLO’ et en 2007 les produits sont certifiés bio. Lors de cette même année, Divisoria diversifie ses activités et se lance dans le cacao et produit à partir de 2008 également des engrais biologiques.

Focus qualité

Une des particularités de Divisoria est son focus qualité. La coopérative mise, en effet, sur des produits de très haute qualité. Une stratégie gagnante car la coopérative arrive à négocier de très bons prix avec ses acheteurs et a par ailleurs réussi à minimiser les dégâts engendrés par la rouille, un champignon qui a détruit bon nombre de récoltes de café en Amérique latine en 2013.

Premier crédit d’Alterfin

C’est en 2010 qu’Alterfin entre en relation avec la coopérative et lui octroie son premier prêt de 200.000 dollars afin de pouvoir capter et commercialiser la production des membres. La relation s’est renforcée à partir de 2012. Alterfin a dès lors commencé à octroyer des crédits à moyen terme (3 ans) pour soutenir les investissements de Divisoria en infrastructure et équipements. Divisoria souhaitait en effet améliorer son entrepôt et également construire une petite usine d’engrais.

Des engrais bio en plein « boom »

Souhaitant répondre à des critères de qualité très hauts, Divisoria lance une projet pilote pour le développement des engrais écologiques. Au bout de plusieurs tests et échantillons, les engrais certifiés ‘bio’ voient le jour et Divisoria parvient à industrialiser la production d’engrais. La demande très importante provient des membres de la coopérative mais également de particuliers et du gouvernement péruvien. Les engrais sont actuellement vendus avec 4 mois d’anticipation.

Un producteur nous explique

« Grâce aux engrais, j’ai pu augmenter considérablement ma production. Par ailleurs, mon café a tenu le choc de la rouille » nous explique Luis Rodriguez, un producteur de la coopérative. « La rouille a eu un effet dévastateur et de nombreux producteurs ont perdu une grande partie de leurs récoltes, si pas toutes ! On nous apprend à prendre soin de la terre et de nos plantations en utilisant des produits verts, cela diminue le risque de maladies. En étant membre de Divisoria, je reçois d’ailleurs de très bons prix pour mes fèves de café et de cacao, cela me permet de vivre dignement de mon activité ».

Nouveau financement d’Alterfin

Calvert Foundation a également souhaité soutenir cette coopérative péruvienne avec un premier investissement en 2013. Grâce à l’excellente santé financière de Divisoria, deux nouveaux prêts leur ont été accordés en 2014 par Alterfin et Calvert Foundation, l’un pour le fonds de roulement pour la commercialisation du café et du cacao et le second pour l’expansion de leur usine de production d’engrais.

Les projets futurs

Divisoria ne compte pas s’arrêter là! La coopérative a récemment ouvert une cafeteria à Tingo Maria et ambitionne déjà d’ouvrir deux autres établissements d’ici la fin 2015. C’est toute la population locale qui pourra ainsi déguster une bonne tasse de café ou de chocolat chaud!

Retour

Login