Impro : Alterfin augmente son appui à l’IMF bolivienne pour son programme destiné aux producteurs de lait

Produit: 
Microcrédit
Secteur: 

Dans l’Alterfin Info de septembre 2010, nous vous présentions un nouveau partenaire bolivien, l’institution de microfinance (IMF) Impro. Depuis 2012, elle finance activement les producteurs de lait. Alterfin ne peut qu’encourager une telle initiative. Focus sur la petite IMF bolivienne.

Depuis le premier prêt de 75.000 dollars accordé par Alterfin en 2010, la petite IMF bolivienne s’est bien développée. Elle a diversifié ses produits en proposant des crédits destinés aux éleveurs de vaches laitières et des crédits de logement social. L’IMF, créée en 1995 en tant qu’ONG, a depuis reçu trois autres crédits de la part d’Alterfin: 150.000 dollars en 2013, 200.000 dollars en avril 2014 et 200.000 dollars en mai 2014. Ce dernier prêt a été attribué exclusivement pour le programme destiné aux producteurs de lait lancé en 2012.

Des produits laitiers pour les écoliers

Le gouvernement bolivien a entrepris les dernières années de nombreuses mesures afin d’améliorer la situation des producteurs de lait locaux et de promouvoir la consommation de lait auprès des boliviens, peu habitués jusque là à consommer des produits laitiers.

Les producteurs de lait obtiennent désormais des contrats avec des usines de transformation. Ils ne doivent donc plus chercher leurs clients eux-mêmes. Ces usines de transformation fabriquent des produits laitiers qui sont distribués dans les écoles afin d’offrir aux écoliers des en-cas sains et riches.

D’autre part, le gouvernement a instauré un prix minimum pour le lait ce qui rend les producteurs moins vulnérables aux fluctuations du marché.

Pour favoriser ces mesures, les producteurs ont cependant besoin de ressources financières. « L’IMF octroie des crédits aux producteurs pour l’achat de vaches laitières qui produisent davantage de lait, ce qui permet l’augmentation de la production. Ils acquièrent aussi des étables plus adaptées. » nous explique Mauricio Durán, gestionnaire de crédit chez Alterfin.

Croissance fulgurante de l’IMF

Bien que relativement petite, Impro (Incubadora de Microempresas Productivas, littéralement Incubatrice de micro entreprises productives) a su tirer son épingle du jeu dans le secteur grâce aux différents fonds qu’elle perçoit d’une autre ONG, de la banque nationale et d’Alterfin. Son portefeuille a triplé ces quatre dernières années passant du million de dollars à plus de trois millions de dollars. Son management très compétent a notamment vu son nombre de clients augmenter en quatre ans de 1.700 à 2.503 et le prêt moyen est passé de 627 dollars à 1.304 dollars. Quant aux crédits de logement social, de plus grands prêts sont octroyés pour des périodes plus longues. Impro répond ainsi aux besoins de la population locale avec des micro-crédits « sur mesure » .

Données sur Impro

Date de création: 1995
Statut légal: ONG
Partenaire d’Alterfin depuis 2010
Région: Altiplano, El Alto et près du lac Titicaca
Dernier crédit d’Alterfin: 400.000 USD 

Situation Impro

en 2010

en 2014

Portefeuille 1 million de dollars 3,1 millions de dollars
Nombre de clients 1.700 2.503
Prêt moyen 627 dollars 1.304 dollars
Crédit d'Alterfin 75.000 dollars 400.000 dollars

Extrait: Alterfin Info - juin 2014

Retour

Login