Unión El Ejido: une IMF pour l'Equateur rural

Produit: 
Microcrédit
Secteur: 

Unión El Ejido est une coopérative équatorienne d’épargne et crédit fondée en 1956 à Cotacachi. 
Les 49 fondateurs s’étaient alors réunis pour s’entraider sur des projets de développement d’activités agricoles, artisanales et éducatives.

Cette coopérative se situe dans le canton de Cotacachi, province d’Imbabura dans le nord andéen de l’Equateur. Dans cette région, 80% de la population habite en milieu rural avec des infrastructures peu développées et une population de diverses origines ethniques (38% d’indigènes, ce qui représente la plus grande proportion dans le pays). Seul 12% de la population a fini ses études secondaires et le taux d‘analphabétisme est un des plus élevés du pays. L’agriculture est l’activité économique dominante, mais le tourisme (de nature) et l’artisanat commencent à gagner en importance. D’ailleurs, Otavalo et son marché de produits indigènes, est la première destination touristique du pays.

Aujourd’hui, la coopérative El Ejido offre à ses 8.500 membres des services d’épargne, de crédit, de réception de fonds (envoyés par ex. par des membres de la famille travaillant à l’étranger), d’éducation aux valeurs et au fonctionnement de la coopérative et d’accompagnement technique agricole. Grâce à ces services adaptés aux besoins de ses membres et sa vision du développement, la coopérative a pu croître et même ouvrir des bureaux dans des cantons ruraux éloignés, désertés par toute autre institution financière. 
Le développement d’Unión El Ejido a essentiellement été réalisé grâce à l’épargne de ses membres. Elle ne suffisait toutefois pas pour atteindre les quelques bénéficiaires vivant dans des cantons très retirés. C’est pour cette raison que la coopérative cherchait des partenariats financiers à long terme qui partageraient sa vision de développement rural.

Alterfin et le fonds de financement Fopepro ont répondu à cette demande de financement. Le financement d’Alterfin de 200.000 USD octroyé en novembre 2010 a notamment permis à El Ejido de soutenir l’expansion des activités de deux nouveaux bureaux. 

Sur la photo, Maritza Rea récolte la racine du manioc, riche en amidon. Elle constitue un aliment de base en Equateur. Maritza Rea fait partie d’une famille traditionnelle d’agriculteurs de la paroisse d’Apuela (région de Intag). Quand Maritza n’est pas dans les champs, elle est responsable d’agence du bureau El Ejido d’Apuela où chaque weekend un grand marché agricole rassemble les producteurs de cette région andine. 

Unión El Ejido fut la première institution financière à offrir ses services de microfinance dans cette région. 

Extrait : Alterfin Info - décembre 2011

Retour

Login