Tout savoir sur les parts d'Alterfin
Tout savoir sur les parts d'Alterfin

Les parts d'Alterfin

Les parts de la coopérative constituent le produit d'investissement le plus important pour Alterfin et les partenaires dans le Sud. Le capital d'actions d'Alterfin représente un socle de financement stable à partir duquel les crédits et garanties peuvent être octroyés.

Il existe deux types d’actions:

  • les actions à 62,50 euros pour les personnes physiques et équivalents (par exemple: associations temporaires de fait)
  • les actions à 250 euros pour les personnes morales (sa, sprl, asbl, etc.).

Le prospectus d'émission d'actions d’Alterfin a été approuvé par l'Autorité des services et marchés financiers (FSMA). Consultez le prospectus et retrouvez le résumé du prospectus et les facteurs de risque associés à l'investissement.

Evolution du capital et du nombre de coopérateurs

En 2015, le capital d’Alterfin a poursuivi sa belle croissance : au total, ce sont 7,1 millions d’euros qui se sont ajoutés au 43,7 millions déjà réunis en 2014. Au 31 décembre 2015, le capital affichait 50,8 millions d’euros.

Alterfin comptait fin 2015, 5.574 coopérateurs (+571 coopérateurs en 2015). Les particuliers représentent 95,8% des coopérateurs et détiennent 82,5% du capital.

Utilisation du capital

Le capital des coopérateurs est utilisé pour financer des organisations dans le Sud, qui à leur tour accordent des crédits à des petits producteurs et entrepreneurs locaux.

Le capital d’Alterfin est alloué au Sud soit directement, soit indirectement. Dans ce cas, Alterfin utilise son capital (en euro) comme garantie pour l’obtention d’une ligne de crédit (en dollar) de nos banques partenaires.

Cette ligne de crédit peut être plus importante que les apports des actionnaires (le capital) et, de cette manière, un effet de levier peut être créé. Les dollars empruntés sont ensuite prêtés à nos partenaires du Sud.

Les actions d’Alterfin assurent une source de financement continue à nos partenaires dans le Sud ; une fois qu’un prêt est remboursé, le capital peut être à nouveau utilisé pour aider d’autres groupes de personnes dans le Sud.

 

Coopérateur d'Alterfin

Les coopérateurs d’Alterfin sont propriétaires de la coopérative. Ils sont financièrement et politiquement impliqués dans les activités et contrôlent ce qui se passe avec le capital.

  • Participation et contrôle

Tous les coopérateurs sont membres de l’Assemblée Générale (AG) qui a lieu au moins une fois par an. L’AG est l’organe de décision suprême de la coopérative. Elle élit les membres du Conseil d'Administration et les mandatent pour gérer Alterfin. L’Assemblée décide aussi de la distribution éventuelle d’un dividende.

Tous les actionnaires ont un droit de regard et de contrôle sur la situation financière de la société. 

Les documents suivants sont mis à la disposition des coopérateurs quinze jours avant chaque AG: les comptes annuels, le rapport de gestion et le rapport du commissaire-réviseur.

Alterfin envoie trimestriellement à tous ses coopérateurs l'Alterfin Info, sa lettre d'information gratuite. On y trouve toutes les informations concernant les nouveaux investissements et la situation des dossiers courants. De cette manière, vous restez effectivement impliqués dans nos activités et vous contrôlez ce qui se passe avec votre argent.

  • Risques et engagement

Les actions d’Alterfin sont du capital à risque. Cela signifie que, d’une part, Alterfin ne peut pas vous garantir de rendement et, que d’autre part chaque coopérateur doit être solidaire pour d’éventuelles pertes d’Alterfin, pour un montant maximal de la valeur de ses actions. Cela signifie concrètement que, si Alterfin subit des pertes, la valeur des actions diminue. Notez qu'Alterfin n'est pas côtée en bourse.

Le financement d’organisations dans le Sud qui travaillent avec et pour les petits producteurs et entrepreneurs est par définition risqué et est lié à notre mission sociale. Devenir coopérateur d’Alterfin signifie donc un véritable engagement, pour les gens et les organisations qui croient en notre initiative et qui veulent contribuer à rendre possible l’investissement dans le développement durable du Sud.

Il est évident qu’Alterfin met tout en oeuvre pour éviter de subir des pertes. Les résultats des années antérieures le prouvent. 

Les mesures suivantes sont prises avant tout octroi de crédit:

  • Après une analyse des performances sociales d'un nouveau projet, une étude approfondie de ses indicateurs financiers et économiques a lieu. Il va sans dire que nous attendons de notre partenaire qu’il rembourse son crédit. L’analyse des éléments sociaux et financiers de nos investissements est réalisée par le comité de crédits.
  • Nos partenaires doivent présenter des garanties afin d'obtenir un crédit. Si ils n’en disposent pas, Alterfin peut faire appel au Fonds de Garantie.
  • Un suivi approprié à distance et sur place des partenaires pendant leur financement.
  • Alterfin diversifie son portefeuille d’investissement: grand nombre d’organisations partenaires, pays différents, plusieurs secteurs d’activités.

Si, malgré ces analyses préalables approfondies et le suivi étroit durant le financement, le partenaire éprouvait des difficultés à nous rembourser, des provisions spécifiques seraient alors prises pour les créances que nous ne pourrions plus récupérer ou nous ferions appel aux réserves déjà constituées.

Assemblée Générale

Chaque coopérateur est membre de l’Assemblée Générale (AG). Cette AG a lieu au moins une fois par an.

L’AG a la compétence de nommer et de congédier les administrateurs, le commissaire-réviseur et les actionnaires majoritaires. Ensuite, l’AG doit approuver les comptes annuels et décharger les administrateurs et le commissaire de leurs responsabilités de gestion de l’année écoulée. 

L’AG doit aussi décider des éventuelles modifications des statuts et de la dissolution de la société.

L’AG peut toujours valablement délibérer quelque soit le nombre de membres présents. Chaque membre peut se faire représenter par maximum un seul autre membre (via une simple procuration écrite). Chaque actionnaire a un nombre de voix égal au nombre d’actions qu’il possède. Aucun actionnaire ne peut avoir plus de 10% du nombre total de voix présentes à l’AG. Un processus de décision démocratique est ainsi garanti.

Se retirer du capital

Les personnes physiques et associations momentanées peuvent vendre partiellement ou la totalité de leurs actions durant les 6 premiers mois de l’année comptable (entre le 1er janvier et le 30 juin). Dans ce cas, Alterfin rachète les actions.


Pour les personnes morales, ce délai est réduit aux 3 premiers mois de l’année comptable (entre le 1er janvier et le 31 mars). Ces périodes sont déterminées dans nos statuts.

Le montant qu’un coopérateur reçoit lorsqu'il se retire du capital d'Alterfin ne peut jamais être supérieur à la somme investie au départ (sans compter bien sûr les dividendes perçus). En principe, il sera payé dans les trois mois suivant l’approbation des comptes annuels de l’année suivante, mais le Conseil d’Administration peut toujours décider de le débourser plus vite.

Alterfin rembourse ses coopérateurs et ce, sans aucun frais administratif.

Alterfin dans Test-Invest de Test-Achats

Découvrez l'avis de Test-Achats concernant les parts Alterfin.

Vers la fiche d'Alterfin