La CADESA, du cacao durable pour le chocolat de demain


En Belgique, le chocolat fait partie du quotidien de chacun. Dans tout placard se cache cette gourmandise. On le trouve sous toutes ses formes, dans les supermarchés comme dans nos fameuses chocolateries belges. A tel point que sa production, aux yeux du consommateur, peut sembler par essence pérenne.


Or, ses fervents défenseurs alertent depuis des années sur les menaces qui pèsent sur la production de cacao de qualité.
Divers facteurs tels que les changements climatiques une demande mondiale grandissante (les pays asiatiques font aujourd’hui partie des nouveaux consommateurs) et des raisons d’économie locale ont largement été évoquées.
Une des menaces du marché du cacao est le fait qu’encore de trop nombreux producteurs de cacao ne sont pas payés à leur juste valeur ce qui poussent les jeunes producteurs à déserter les plantations.

Depuis toujours, Alterfin se donne comme mission de défendre les initiatives durables, c’est-à-dire dans une cohérence sociale, environnementale et économique, permettant ainsi de distribuer un produit de qualité et d’octroyer des revenus justes aux petits producteurs. C’est notamment pour cette raison qu’Alterfin soutient CADESA, la Coopérative Agricole pour le Développement de Sassandra en Côte d’Ivoire.

Grâce à cette coopérative créée en 2003, les familles de producteurs voient ainsi leur revenu annuel moyen s’élever à 4 100 EUR/an alors que le revenu national brut par habitant reste sous la barre des 1 700 euros par an. La coopérative rassemble aujourd’hui plus de 2 000 membres répartis dans la région de Sassandra, dans le Sud-Ouest de la Côte d'Ivoire.

Soulignons aussi que grâce au soutien d'Alterfin et de fonds associés, la CADESA a augmenté sa production et ses ventes de cacao de 3 500 à 8 000 tonnes au cours des 2 dernières années. Environ un tiers de sa production annuelle est certifiée FLO (Fairtrade Labelling Organization), UTZ et Rain Forest Alliance. Elle est également en passe d'obtenir la certification biologique pour un groupe de 200 agriculteurs.

A travers son soutien à des coopératives telles que la CADESA, Alterfin s’engage pour une production responsable de cacao et permet ainsi à nos papilles de profiter de chocolat de qualité pour de longues années.

Le saviez-vous ?

Bien que le cacaoyer soit cultivé en Afrique de l’Ouest, en Asie du Sud-Est et en Amérique latine, la Côte d’Ivoire produit à elle seule 40% du cacao mondial et participe ainsi à plus ou moins 10% du PIB du pays. Alors que le berceau du cacao résonne souvent dans la tête du consommateur comme étant situé en Amérique latine, celui produit en Côte d’Ivoire n’en est pas moins de qualité tant d’un point de vue des certifications que d’un point de vue social et d’amélioration d’économie locale.

La CADESA en temps de COVID-19

Découvrez d'autres partenaires ivoiriens spécialisés dans le cacao : la SCEB Ecookim

En savoir plus sur la CADESA

Souscrivez des parts Alterfin !

Toute l'actualité

Login