Performance trimestrielle au 30 juin 2020

PERFORMANCE DU PORTEFEUILLE

Le portefeuille a connu une certaine contraction au cours du second trimestre 2020, pour s'établir à 86 millions d'euros.
Cette baisse de l'encours suit, d'une part, la saisonnalité habituelle de notre portefeuille agricole, mais fut également induite par la crise liée au COVID-19 qui affecte particulièrement le secteur de la microfinance.
En ce qui a trait à l'agriculture, rappelons que le deuxième trimestre de l'année s'illustre par la fin de la campagne du café en Amérique centrale et de celle du cacao en Côte d'Ivoire. Comme nous le mentionnions au premier trimestre, le secteur agricole ne connaît pas jusqu'à
présent de très fortes perturbations liées à la crise du COVID-19. Les remboursements dans ce secteur ont donc connu leurs flux habituels, l'encours diminuant donc en conséquence. Un effort de compensation de l'impact de cette saisonnalité est cours, notamment à travers de nouveaux
investissements auprès d'organisations au Rwanda, elles aussi actives dans le secteur du café, mais où la saisonnalité est inversée par rapport à l'Amérique Centrale.
Par ailleurs, les années précédentes, les investissements en microfinance réalisés au cours du second trimestre compensaient largement la forte diminution des investissements en agriculture.
Cependant, le secteur de la microfinance connaît une année difficile du fait de la crise sanitaire que traverse le monde. En effet, l'activité économique nationale a largement ralenti dans de nombreux pays où nous opérons. Par effet de ricochet, nous enregistrons continuellement des
demandes de rééchelonnement des prêts de la part de nos partenaires. Par ailleurs, Alterfin n'a pas eu l'opportunité de débourser autant d'investissements que prévus au cours du premier semestre : seuls 40% des déboursements planifiés ont pu être réalisés.
Les nouvelles procédures internes implémentées, afin de protéger tant nos clients que nos investissements, sont notamment à l'origine de ce ralentissement des décaissements. De fait, nous n'avons pas pu nous engager auprès de nouveaux partenaires que nous n'avons jamais eu
l'occasion de rencontrer par le passé.
En parallèle, chaque restructuration s'accompagne d'une perte d'opportunité de renouveler un prêt.
Enfin, la qualité de notre portefeuille s'est dégradée suite à la difficulté rencontrée par nos partenaires en microfinance, qui n'ont pas pu honorer certaines échéances avant même qu'un nouveau plan de repaiement soit accordé. A l'issu des rééchelonnements qui auront lieu au cours des mois à venir, le portefeuille devrait voir les défauts de paiement fortement diminuer.

RÉSULTATS FINANCIERS PROVISOIRES

A fin juin, la source principale de revenus d'Alterfin reste les revenus issus du portefeuille d'investissements (intérêts et commissions).
Les intérêts perçus sont principalement définis par l'évolution du portefeuille qui, malgré une diminution lors de ce deuxième trimestre, reste plus élevé que l'année dernière à la même période. Les revenus du portefeuille ont toutefois été influencés à la baisse par la diminution des commissions payées par les partenaires lors du déboursement de nouveaux crédits. En raison de la pandémie, le niveau de déboursements a en effet diminué.
Les charges financières sont liées au volume de dettes contractées pour financer notre portefeuille. Elles suivent donc son évolution.
Ces charges ont également été influencées par la baisse des taux d'intérêts sur les financements en dollars.
Les coûts opérationnels sont parfaitement sous contrôle et légèrement en baisse en raison de la suppression des visites sur site des partenaires,
suite aux mesures de précaution prises pour assurer la sécurité de notre équipe.
Le montant des réductions de valeur pour crédits en défaut concerne principalement des partenaires qui rencontraient déjà des difficultés avant la pandémie. Cette dernière les a davantage fragilisés, nous poussant à prendre des réductions de valeur supplémentaires.
Alterfin termine ainsi le premier trimestre 2020 avec un résultat net positif provisoire de 148 000 euros.

Tous nos résultats financiers sont disponibles dans nos Lettres d'Info

Toute l'actualité

Login